Visualisation des activations corticales (jaune et orange) enfouies dans les sillons
Visualisation des activations corticales (jaune et orange) enfouies dans les sillons
Comment notre cerveau construit une représentation stable du monde ?

Nous explorons par IRMf les circuits neuronaux préférentiellement impliqués dans la perception d'une surface colorée, soit réelle soit illusoire, telle que celle induite par l’effet aquarelle, et perceptuellement identiques.
L’association des contours festonés violet et orange (haut gauche) induit la perception d’une surface intérieure illusoire orangée. Cette perception active les aires dorsales (V3A-V3B/KO). La perception d'une surface intérieure identique et réelle (bas droite) active les aires ventrales préférentiellement.

Représentation de deux hémisphères cérébraux, droit et gauche, permettant de visualiser les activations corticales (jaune et orange) enfouies dans les sillons. Les aires corticales primaires de V1 à V3A dorsalement et de V1 à LO ventralement sont délinéées (bordures blanches).

P Gerardin et al. NeuroImage 2018 

Mis à jour le 14 novembre 2019